Bookmakers: quelles sont les chances de réélection de Trump en 2020?

Bookmakers: quelles sont les chances de réélection de Trump en 2020?

Il ne fait l’ombre d’aucun doute que Donald Trump est en campagne depuis qu’il a fait son entrée à la Maison-Blanche. A quelques jours des prochaines élections, l’homme appuie sur l’accélérateur. A en croire Reuters, Donald Trump devrait officiellement se lancer dans la course pour un second mandat dès mi-juin. A Montoursville, l’actuel président a fait un brillant discours en Pennsylvanie. Même s’il n’est pas très populaire en ce moment, ses chances d’être réélu ne sont pas minces.

Bien que vous ne puissiez pas utiliser Bwin offre de bienvenue pour parier sur les élections américaines, il pourrait être intéressant pour vous de savoir ce que les bookmakers en disent

Qu’en est-il réellement ?

Faites vos paris

La réélection de Donald Trump repose essentiellement sur deux incertitudes importantes. Il s’agit de l’économie et des conséquences du rapport Mueller. Les chiffres de l’actuel président en matière de chômage sont excellents, mais cela ne veut pas dire grand-chose. De manière historique, il n’y a aucun lien entre les chiffres du chômage à cette étape et les résultats de l’élection. La seule corrélation existante est celle depuis l’époque Nixon, qui démontre que tout président qui a connu une baisse du taux de chômage entre les Midterms et l’élection a été reconduit. Par contre, ceux qui ont connu un accroissement de ce taux n’ont pas profité d’une réélection.

Tout le défi de Donald Trump est donc de garder ce taux de chômage aussi bas que possible. Ensuite, il ne faut pas surestimer l’importance qu’a le rapport Mueller. Il a en effet démontré que les électeurs ne s’en soucient que très peu. Cependant, la bataille qui fait rage entre l’actuel président et la Chambre démocrate pourrait être prise en considération par les électeurs indépendants.

Trump sera réélu….ou pas

Pour de nombreux spécialistes, Donald Trump ne sera pas réélu lors des prochaines élections. Parmi les raisons qui justifient cette analyse, figure le fait qu’il ne bénéficierait plus de l’effet de nouveauté. En effet, l’homme est aujourd’hui l’incarnation de la classe politique. Par ailleurs, sa côte de popularité ne connaît pas une évolution exceptionnelle malgré tous les faits positifs au plan économique. Autrement dit, la position de chacun des camps jouit d’une stabilité que Donald Trump ne peut en rien influencer. Au cours des Midterms de 2018, l’actuel président a connu une incroyable défaite face à de nombreux états qu’il avait remportés en 2016.

Il est donc probable qu’il dépense plus d’argent lors des prochaines campagnes électorales, ce qui pourrait constituer un handicap. De plus, les candidats démocrates n’iront pas de main morte pour parcourir les Etats-Unis et démontrer à quel point l’actuel président est mauvais. Tout cela jouera énormément contre lui et ses chances d’être réélu risquent d’être assez compromises. Au vu de toutes ces raisons, n’importe quel démocrate pourrait aisément avoir raison de Donald Trump lors des prochaines élections.

Cependant, rien n’est joué d’avance. Les prochains jours risquent d’être surprenants et Donald Trump pourrait avoir plus d’un tour dans sa manche. Il pourrait même user de l’avantage que lui procure le découpage électoral pour séduire les électeurs, ce qui lui assurerait alors une réélection. Quoi qu’il en soit, tout dépend aussi de l’adversaire qui sera en face de lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *