Tourisme spatial: quand deviendra-t-il une réalité?

Tourisme spatial: quand deviendra-t-il une réalité?

Annoncé depuis quelques années comme étant l’une des plus grandes révolutions, le tourisme spatial se concrétise. Certains l’ignorent peut-être, mais Dennis Tito est le nom du premier touriste à avoir visité l’espace. Le prochain nom dont il faudra se souvenir est celui de Yusaku Maezawa. En effet en 2018, Elon Musk, le patron de SpaceX avait annoncé que cet homme serait le premier passager de la mission lunaire de sa compagnie. Le voyage est prévu pour 2023 mais avant cela, de multiples aventures spatiales ont lieu.

Qu’en est-il ?

Vers l’infini et au-delà?

Dès cette année, Blue Origin pourrait se lancer dans la vente de billets pour des vols au-delà de l’atmosphère terrestre. Le budget à prévoir pour être l’un des heureux clients est d’environ 200.000 dollars pour un vol d’une douzaine de minutes, avec une partie se déroulant en apesanteur. L’entreprise créée par Jeff Bezos reste quand même prudente en ce qui concerne les objectifs. Il ne s’agit nullement de voyages sur la Lune ou Mars.

Cependant, l’entreprise privée qui pourrait être la pionnière dans les voyages touristiques dans l’espace reste très discrète. Beaucoup pensent qu’il s’agit de Virgin Galactic, dirigé par Richard Branson. La compagnie a procédé à l’envoi à 90 km de la surface terrestre, d’une femme à bord du vaisseau spatial SpaceShip Two. Cette dernière est chargée de l’entraînement de ceux qui seront les futurs clients de l’entreprise. Puisqu’elle n’a pas acheté son billet, peut-elle être véritablement considérée comme une touriste spatiale ?

Lune et Mars: opération touristique

Il n’est pas facile de se prononcer sur le moment où seront opérationnels les premiers vols touristiques en direction de la Lune ou Mars. Cependant, Elon Musk ne manque pas d’apporter des précisions lors de chacune de ses prises de parole. Pour lui, le lancement du premier vol habité en direction de la planète rouge se fera en 2025. Mais il faut  noter que l’entreprise enregistre des retards qui se suivent en ce qui concerne les projets actuels. Il est donc fort probable que toutes ses interventions soient simplement des effets de communication.

Une réelle collaboration avec la NASA 

Pour que les recherches soient plus rapides tout en injectant des fonds dans leurs programmes, les trois entreprises travaillent en étroite relation avec la NASA. SpaceX a été bénéficiaire de plus de 2 milliards de dollars pour mettre au point son lanceur de fusées. Un lancement d’essai a eu lieu au cours du mois de mars. Quant aux équipes de Blue Origin, elles travaillent sur un atterrisseur lunaire pour le compte de la Nasa, de même que l’Agence spatiale européenne. Dans la course à l’espace, il faut souligner que le public et le privé travaillent en étroite collaboration pour l’avancée de la science.

Au final, il ne reste que peu de temps avant que le touriste spatial ne devienne une réalité. Les recherches avancent bien et les tests laissent présager de bons résultats. Dans un futur très proche, toute personne qui le souhaite pourra faire l’expérience de l’apesanteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *